FR

Concile de Bâle-Ferrare-Florence-Rome

article - Concile de Bâle-Ferrare-Florence-Rome

Le XVIIeconcile œcuménique de l’Église catholique commence à Bâle le . Transféré par Eugène IV à Ferrare en 1437 puis à Florence en 1439, il se termine à Rome en 1441.

Concile de Bâle-Ferrare-Florence-Rome
(la)Concilium Basiliense

Jean Argyropoulos membre de la délégation orthodoxe à Florence en 1439
Informations générales
Numero XVIIeconcile œcuménique de l’Eglise
Convoqué par Martin V
Début
Fin
Lieu Bâle, Ferrare, Florence, Rome
Accepté par Église catholique
Organisation et participation
Présidé par Eugène IV
Pères conciliaires 117 catholiques et 37 orthodoxes
Documents et déclarations
Constitutions Visitation de la Vierge Marie, Querelle du Filioque
Décrets Laetentur coeli, Exsultate Deo et Cantate Domino
Liste des conciles
ConstancePavie-Sienne (non reconnu) Concile de Bâle-Ferrare-Florence-Rome Latran V (1512–1517)
modifier 

. . . Concile de Bâle-Ferrare-Florence-Rome . . .

Bâle vers 1490.

Le concile de Constance (1414-1418) a résolu la crise du Grand Schisme d’Occident. Par son décret Frequens du , il s’est déclaré institution permanente de l’Église, devant se réunir périodiquement et chargé du contrôle de la papauté[1]. Le concile de Pavie-Sienne, ouvert en 1423, se révèle infructueux et est vite dissous au début de l’année suivante. L’affaire de la réformation est renvoyée au concile général qui doit se tenir sept ans après, et pour lequel le pape Martin V désigne la ville de Bâle[2].

L’ouverture du concile de Bâle est prévue pour le  ; Martin V étant mort peu avant, Gabriele Condulmer est élu pape ce jour-là et prend le nom d’Eugène IV. Giuliano Cesarini, cardinal de Saint-Ange et légat en Allemagne doit présider le concile, mais aucun prélat n’était encore arrivé à Bâle et le concile est ouvert par Jean de Polémar, chapelain du pape, et Jean de Raguse, procureur général des Dominicains, délégués par le cardinal Cesarini le 23 juillet[3].

. . . Concile de Bâle-Ferrare-Florence-Rome . . .

Cet article est issu du site Web Wikipedia. L’article original peut être un peu raccourci ou modifié. Certains liens peuvent avoir été modifiés. Le texte est sous licence “Creative Commons – Attribution – Sharealike” [1] et une partie du texte peut également être sous licence selon les termes de la “GNU Free Documentation License” [2]. Des conditions supplémentaires peuvent s’appliquer aux fichiers multimédias. En utilisant ce site, vous acceptez nos pages Mentions légales . Liens Web : [1] [2]

. . . Concile de Bâle-Ferrare-Florence-Rome . . .

Back To Top