FR

Mohamed Abderrahmane Ould Meydou

Mohamed Abdrahamane Ould Meydou, né à Gao, est un général de l’armée malienne. Originaire de la communauté arabe du Tilemsi, il combat la Rébellion touarègue de 2007-2009 puis participe ensuite à la phase initiale de la guerre du Mali. Il a fait ses preuves au combat mais, comme le général touareg El Hadj Ag Gamou, il est accusé de liens troubles dans le Nord[1].

Mohamed Abdrahamane Ould Meydou
Naissance Gao
Origine Malien
Allégeance Mali
Grade Général de division
Conflits Rébellion touarègue de 2007-2009
Guerre du Mali
Faits d’armes Bataille d’In Emsal
Autres fonctions Gouverneur de la région de Taoudénit
modifier 

. . . Mohamed Abderrahmane Ould Meydou . . .

Mohamed Ould Meydou naît à Gao au Mali. Il est issu de la communauté arabe de Tilemsi[2]. Il rejoint en 1996 l’École militaire interarmes de Koulikoro pour une formation spéciale[3].

Il est de 1997 à 2008 chef d’état-major de la 3e région militaire de Kati[3]. Lors de la rébellion touarègue de 2007-2009, alors colonel, il est envoyé au Nord après l’attaque de Nampala[4]. De 2008 à 2009, il participe aux opérations contre Ibrahim ag Bahanga[5] à la tête d’une milice (en fait des soldats des forces armées maliennes d’origine arabe ou touareg[6]).

Lorsqu’éclate la rébellion touarègue de 2012, il est colonel-major. Il demande et obtient début la libération du trafiquant de drogue Mohamed Ould Awainat pour recruter des supplétifs dans la communauté arabe[2]. Il tente de secourir depuis Gao la garnison d’Aguel’hocassiégée mais tombe le 20 janvier dans une embuscade et se replie[7]. Il échoue également en février- à secourir la garnison de Tessalit[8].

D’ jusqu’en 2017, il est commissaire à la commission de vérité et de réconciliation malienne[9],[3]. Le , il est promu général de brigade par le président Ibrahim Boubacar Keïta, avec effet au [1],[10]. Il échappe à une tentative d’assassinat commise par deux hommes d’Al-Mourabitoune à Bamako le mais est cependant blessé[11],[12].

Il est nommé le gouverneur (civil) de la région de Taoudénit, avec résidence à Tombouctou[13]. Il est installé le [14]. Il est nommé général de division le [15].

. . . Mohamed Abderrahmane Ould Meydou . . .

Cet article est issu du site Web Wikipedia. L’article original peut être un peu raccourci ou modifié. Certains liens peuvent avoir été modifiés. Le texte est sous licence “Creative Commons – Attribution – Sharealike” [1] et une partie du texte peut également être sous licence selon les termes de la “GNU Free Documentation License” [2]. Des conditions supplémentaires peuvent s’appliquer aux fichiers multimédias. En utilisant ce site, vous acceptez nos pages Mentions légales . Liens Web : [1] [2]

. . . Mohamed Abderrahmane Ould Meydou . . .

Back To Top